Ondine.jpg
ONDINE  

Réalisation Christian Petzold

Casting Paula Beer, Franz Rogowski, Maryam Zaree

2020, Drame/Romance - 1h30 • VOst FR

 

SYNOPSIS

Ondine vit à Berlin, elle est historienne et donne des conférences sur la ville. Quand l’homme qu’elle aime la quitte, le mythe ancien la rattrape : Ondine doit tuer celui qui la trahit et retourner sous les eaux…

CRITIQUES

Avec "Ondine", Christian Petzold s’empare d’une célèbre légende d’outre-Rhin afin de dresser le portrait inédit d’un amour enflammé. Avec Paula Beer, primée pour son rôle au festival de Berlin, et l’envoûtant Franz Rogowski. L’ensemble de ce film tient du véritable raffinement.

Bande à part

 

Ondine marche au bras de la mort : la mettre en scène, c’est donner vie à une tragédie bouleversante, ce que fait Christian Petzold, avec un brio saisissant.

Dernières Nouvelles d'Alsace

Une fascinante variation sur la possession amoureuse.

Elle

Christian Petzold, l’un des metteurs en scène allemands les plus conséquents, actualise la mythologie d’Ondine et en fait jouer la figure contemporaine à Paula Beer, dans une féerie merveilleuse.
Le Dauphiné Libéré

 

Une sublime histoire d’amour qui s’accompagne aussi d’une réflexion sur la ville et les mythes et les légendes.
Paris Match

[...] "Ondine" est sans doute le film le plus incarné et le plus charnel de Christian Petzold.

Positif

Christian Petzold exalte un amour qui transcende la mort dans une dernière partie où s’invite une part de thriller, et où le merveilleux des origines reprend ses droits. Admirable.

Franceinfo Culture

Le cinéaste allemand le plus notoire de sa génération propose, avec son dernier film, qui a valu l’ours d’argent pour l’actrice Paula Beer, une réflexion sur le conte comme forme de résistance au capitalisme. Et déclare son amour à sa ville, Berlin.

L'Humanité

Grâce à la nouvelle d’Ingeborg Bachmann, Christian Petzold offre à Ondine un autre et provisoire amour, il revisite la légende sans la brusquer, il la lave de ses multiples adaptations et interprétations, il la purifie.
L'Obs