Frances Ha.jpg
FRANCES HA  

Réalisation Noah Baumbach

Casting Greta Gerwig, Mickey Sumner, Michael Esper

2013, Comédie dramatique - 1h26 • VOst FR

 

SYNOPSIS

Frances, jeune New-Yorkaise, rêve de devenir chorégraphe. En attendant, elle s’amuse avec sa meilleure amie, danse un peu et s’égare beaucoup...
 

CRITIQUES

Sous son charme presque volatil de film d’époque, "Frances Ha" dévoile un questionnement social et affectif nettement plus entêtant, et qui n’est pas le moindre des sortilèges de la muse Gerwig.

Cahiers du Cinéma

 

(...) il y a de la magie, quelque chose d'ébouriffant dans les gestes aériens de Greta Gerwig qui, dans sa chute, trouve une manière de félin à retomber sur ses pattes - ce qui est bien l'une des choses que l'on ait le plus envie de voir au cinéma.

Critikat.com

"Frances Ha" n’est pas un film d’auteur esthète et contemplatif, c’est tout à fait autre chose : une œuvre follement gaie et mélancolique à la fois, dans laquelle le sentiment qui domine est l’impression ou la crainte de passer à côté de la vie.

L'Humanité

Impossible de résister au charme maladroit et à la bonne humeur à toute épreuve de cette anti-héroïne (...) Greta Gerwig trimballe sa jolie nonchalance dans une image en noir et blanc élégante, et nous embarque dans son épatante valse des sentiments.
Le Journal du Dimanche


Frances Ha est un délicat cocktail de tendresse et d'humour, pétillant, étourdissant, assorti de musiques emballantes et, comme il sied à des personnages aussi attachants et à un décor new-yorkais sublimé à chaque plan, servi dans un noir et blanc somptueux.

Le Nouvel Observateur


Frances Ha est de loin le film le plus alerte, le plus radieux signé par Baumbach, [enrubanné] d’un climat badin d’inconséquence et de légèreté inédit chez lui.

Libération


Frances Ha, c’est le chaînon manquant entre le cinéma de Truffaut, "Manhattan" et la série "Girls". On en tombe amoureux, sinon rien.

TéléCinéObs


Le réalisateur de "Greenberg" sublime Greta Gerwig et le passage à l'âge adulte avec entrain, humour et mélancolie.

CinemaTeaser

Élégant en diable, d'une grande tendresse, le nouveau film de Noah Baumbach repose sur une écriture et une interprète remarquables.
Les Fiches du Cinéma